Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'archipel de Théo
  • L'archipel de Théo
  • : M'évader, rêver, crier, en un mot écrire ! Modeler la vie avec des mots et les partager avec ceux qui s'évadent, qui rêvent et qui crient. Partager les coups de coeur ou de colère aussi.
  • Contact

Bienvenue

Bienvenue à vous, qui aimez les mots, les voyages et le rêve ...
Je fais mienne cette phrase de René CHAR  : 

"La  poésie me volera ma mort"

encrier2.jpg

Recherche

24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 15:55
Vous voulez savoir comment ça sera après ?
Voici ...

 

Après …


Il était attentif aux bruissements du vent
Qui portent les odeurs, le songe et la clameur ;
Il était devenu le gardien du néant
Dans un monde figé par la Grande Terreur.

Chaque jour une pluie de sinistre couleur
Assassine de l’aube et du chant des oiseaux,
Couvrait de sang le sol vitrifié de chaleur
Et s’en allait mourir en tragiques ruisseaux.

Quand, voûté par la nuit, pour chasser il sortait,
Toujours il espérait la rencontre d’une âme,
Une sœur ou un frère, mais un cœur qui battrait !
Et qu’il reconnaîtrait au détour d’une flamme.

Le jour qui fut Dimanche, il allait à la mer
Ecouter la détresse infinie du ressac,
Sa caresse inféconde à la peau du désert,
Le silence insensé d’un monde mis à sac.

Sa jeunesse vieillit aux lacs secs des mirages
De rivages tombant dans les bras de l’enfer ;
Il vit des cieux violés par des vols de nuages,
De vides horizons sous des portes de fer.

La pauvreté de l’aube a trouvé dans les bras
D’une fleur de la nuit aux parfums vénéneux,
Ce qui restait de lui ; le dernier bruit de pas
S’est éteint sans un cri comme mourait le feu.


Théo
Juin 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Théo - dans Mes Îles
commenter cet article

commentaires

Théo 01/07/2009 11:36

Il faut mettre son coeur en mots, Stella ... Ensuite, c'est le lecteur qui se l'approprie. Seul le lecteur compte en fait.Merci pour ce partage

Stella 28/06/2009 07:47

Cest très beau et tellement bien dit...je suis admirative, tu écris bien...

Théo 25/06/2009 21:32

Merci Chantal Il est vrai que je n'aime pas la rime pour elle-même, préférant souvent les vers libres pour mieux exprimer le sens :) Mais quand les deux se croisent, aucune raison de refuser :)Mes amitiés

Théo 25/06/2009 21:31

Merci Chantal Il est vrai que je n'aime pas la rime pour elle-même, préférant souvent les vers libres pour mieux exprimer le sens :) Mais quand les deux se croisent, aucune raison de refuser :)Mes amitiés

Chantal Sayegh-Dursus 25/06/2009 16:26

CELA A UN SENS ET EN PLUS CELA RIME: "Quelle  difficile tâche que celle du poète, quand la muse féconde déverse en son sein une profusion de dons pour les trier tous et les offrir encore tous palpitants et chauds à l'oreille du profane qui s'émerveille encore" CSD